Maison   Animaux   Autos   Bricolage   Fiscalité   Jardinage 

Les différents types de Collections

Tout d'abord, il faut choisir quelle type de collection on souhaite faire... Et une collection, ça se choisit comme un voyage, c'est à dire en fonction du but, des étapes, mais surtout de vos préférences et de votre budget. Avec à la fois de la méthode et de la passion.
Il existe deux principaux types de collection : PAR THEMES ou PAR PAYS.
Dans le cas d'une collection des timbres d'un PAYS (exp : la France), vous classerez les timbres par ORDRE CHRONOLOGIQUE (à l'aide par exemple des cataogues de cotation Yvert & Tellier, qui se révèleront très utiles à tous points de vue), ou bien si vous préférez, par GENRE. Vous pouvez aussi uniquement vous consacrer à un TIMBRE D'USAGE COURANT (Exp : la Semeuse, la Sabine...), en faisant apparaître toutes ses facettes : dates des émissions, tirages divers, couleurs et variétés diverses, oblitérations...
Vous avez aussi la possiblité de vous intérésser à l'HISTOIRE POSTALE ou à un autre MOYEN DE TRANSPORT DU COURRIER : poste aérienne, transport maritime...

Si c'est le sujet du timbre qui vous intéresse, lancez vous alors dans une COLLECTION THEMATIQUE : c'est une passionante recherche qui se limite au sujet que vous avez choisi. Et les thèmes à collectionner sont très nombreux ; les plus courants étant les Moyens de Transport, les Fleurs, les Aniamux, l'Espace, le Sport, l'Histoire, le Cheval... Mais il existe des milliers d'autres thèmes, plus ou moins vastes, que ce soit sur un sport (exp : le football, le cyclisme...), un personnnage (de Gaulle, Lady Diana, Napoléon...), un animal (les tortues, les insectes, les dinosaures...) ou tout autre sujet (la musique, les tableaux, la religion, le cirque...). Si malgré toutes ces propositions vous n'avez rien trouvé qui corresponde à ce que vous avez envie, vous pouvez aller voir notre page de Lots de Timbres Thématiques.
Une fois que vous avez trouvé un thème, il vous reste à rassembler tout ce que vous avez pu trouver sur ce thème (timbres, documents postaux anciens et modernes ; et ce quel que soit le pays). Vous pourrez alors ranger les timbres par pays ou par sous catégorie (exp pour une thématique sur les chevaux : les races de chevaux, les chevaux comme moyens de transport, les chevaux dans l'histoire, dans le sport, dans l'art...). Agissez avec beaucoup de méthode et de soin.

Comment décoller un timbre sur papier ?

1) Découpez le support du timbre en laissant une bonne marge autour des timbres. Il faut aussi penser à mettre de côté tous les timbres dont les supports contiennent des substances colorées pouvant déteindre : doublures et bordures en couleur des enveloppes, papiers d'emballages colorés ou marqués de traces d'encre.
2) Plongez les timbres dans de l'eau froide ou tiède, dans un récipient de taille moyenne. Les timbres doivent être plongés dans l'eau un par un et ne doivent jamais se retrouver les uns sur les autres. Il faut éviter pour cela de traiter un trop grand nombre de timbres en même temps. Les timbres doivent rester dans l'eau pendant une douzaine de minutes. A la fin de chaque lavage, n'oubliez pas de changer l'eau du récipient.
3) Après avoir vérifié que la gomme a bien trompé, séparez doucement, délicatement, chaque timbre de son support à l'aide d'une pince.
4) Posez, à l'aide de la pince, chaque timbre sur un buvard blanc (face dessous).
5) Replongez une seconde et dernière fois les timbres dans un récipient contenant de l'eau tiède, afin de supprimer toute trace de gomme.
6) Placez les timbres les uns à côté des autres, entre deux buvard blancs et propres pour finir le séchage sous un gros livre, afin que les timbres restent bien plats et ne s'enroulent pas..

Voilà, après quelques heures, vous aurez des timbres impeccables et séparés de leur support. Vous n'avez plus qu'à les classer dans votre collection. Bon rangement !!!
La création d'un timbre

La Poste est le seul organisme autorisé à émettre des timbres, mais chacun peut proposer un sujet qui lui tient à coeur. Que ce soit pour une région, une ville, un évènement, un paysage... avoir son timbre est une consécration. Pour une personne, la loi n'autorise à le faire qu'à titre posthume.
La Commission des Programmes Philatéliques est chargée d'émettre un avis sur les suggestions reçues. Elle est composée de représentants de La Poste, du Ministère de la Culture, des philatélistes, du négoce, de la presse philatéliques, des artistes du timbre et des clients. Elle se réunit deux fois par an.
Le programme philatélique de l'année est arrêté en dernier ressort par le Ministre en charge de La Poste. Il est ensuite publié au Journal Officiel.
Le service national des timbres postes (SNTP) dresse le calendrier des émissions et choisit graphistes et graveurs en fonction des sujets et des voeux des ayants-droits du timbre.
La réalisation de la maquette du timbre est alors confiée à un artiste qui reçoit un dossier documentaire et technique, accompagné de tous les textes qui devront figurer sur le timbre.
La maquette définitive, quatre à six fois plus grande que le timbre, approuvée par les ayants-droits, est remise à l'imprimerie des Timbres-Postes, qui est chargée de la fabrication Cete imprimerie existe en France depuis 1880 et est installée à Périgueux Elle représente une surface constructible de 48 000 m². 680 personnes y travaillent (imprimeurs, ingénieurs, techniciens, vérificatrices...). Elle consomme chaque année 1600 tonnes de papier et 120 tonnes d'encre. On y trouve 70 presses rotatives. Chaque année, environ 4 milliards de timbres y sont crées, dont 38 millions pour l'étranger, 431 millions pour le programme philatélique, et 3,6 milliards pour la série courante (les Mariannes).
Collections

Timbres


Monnaies

Histoire de l'euro
1,2 et 5 cents
10,20 et 50 cents
1 et 2 euros
2 euros commémoratives